Incendie à Radio France, le rendu à l’antenne

Incendie Radio France - direct France Info

Sons – Midi trente ce vendredi 31 octobre, de la fumée noire sort de fenêtres du huitième étage, face Est, de la Maison de la Radio. En plein plan vigipirate dit renforcé, les hypothèses doivent se bousculer dans les esprits des équipes. C’est pourtant avec sang-froid que journalistes et techniciens gardent l’antenne puis évacuent leur bâtiment.

À 12 h 52, le nouveau directeur de France Info Laurent Guimier, intervient dans le studio de sa chaîne, pendant la tranche de Raphaëlle Duchemin : « Ça arrive à tous les citoyens, ça nous arrive à nous. Il faut bien sûr informer, c’est notre devoir, mais il faut d’abord protéger les salariés de cette maison. C’est ce que je fais en prononçant l’évacuation de France Info ».

À 13 h 34, le programme musical de secours de France Info s’interrompt. Raphaëlle Duchemin et Laurent Guimier reprennent le direct depuis les locaux de leur radio. Non loin de là, l’incendie se poursuit. Les pompiers sont intervenus rapidement pour le circonscrire, mais ils demandent aux équipes d’évacuer une seconde fois à 13 h 40.

À 14 h 11, le direct reprend définitivement, depuis les locaux de France Bleu 107.7, dans le bâtiment “Mangin”, de l’autre côté de la ligne de RER. L’émission spéciale de France Bleu se superpose pendant quelques secondes sur la voix de Raphaëlle Duchemin, qui se trouve aux côtés de Laurent Guimier. Celui-ci fournit les premières informations sur l’origine du sinistre.

Les pompiers annoncent avoir réussi à éteindre l’incendie vers 14 h 30. Aucun blessé n’est à déplorer. France Info a réémis depuis ses propres studios à 16 h. France Culture et France Inter ont également interrompu leurs programmes. Les perturbations ont aussi concernées les musicales Fip, France Musique et semble-t-il dans une moindre mesure Le Mouv’.

Ce feu qui a touché une zone en travaux de désamiantage. Il s’agit d’une partie des anciens locaux loués par Radio France Internationale, dévolus à la documentation, avant que RFi ne déménage à Issy-les-Moulineaux en janvier 2013.

Sylvain Ernault | 47 article(s) publié(s)

Journaliste diplômé de l'IUT de Lannion. Amateur de thé vert à la menthe, d'escargots farcis et de fromages des Pyrénées. Sur La Déviation, j'écris sur la politique, les festivals bretons, les médias, le football, le cinéma et les bouquins, surtout si ils parlent eux-mêmes de politique, festivals bretons, médias, football ou de cinéma.


3 commentaires pour l'article “Incendie à Radio France, le rendu à l’antenne

  • L’intersyndicale de Radio France pointe de graves dysfonctionnements lors de cet incendie.

    http://www.snj-rf.com/Chronique-d-une-catastrophe-evitee_a1467.html

    La direction de Radio France aurait menti sur plusieurs points.

    Elle a affirmé que “l’ensemble du bâtiment a instantanément été évacué”, alors que la confusion a régné (comme le prouve la double évacuation de France Info, la seconde à la demande expresse des pompiers). La communication semble avoir été très mauvaise.

    Plus grave encore, des salariés de Radio France se trouvaient dans la partie du bâtiment concernée par l’incendie, contrairement à tout ce qui a pu être répété le 31 octobre.

    “la discothèque au 7ème étage, le service acheminement au rez-de-chaussée, les studios 101, 114 à 120 (studios moyens)”

    Il manquait des cloisons coupe-feu entre le chantier et les bureaux occupés.

    Les syndicats y voient une ‘recherche frénétique d’économies d’économie’ au détriment de la sécurité.

  • Le président de Radio France s’est exprimé hier sur l’enquête :

    Un mot sur l’incendie qui a touché Radio France il y a quelques semaines. L’enquête avance ?

    “Les assurances sont sur le coup. Une première enquête a montré qu’il s’agissait d’un problème lié à un extracteur dans la zone de désamientage. Les images étaient impressionnantes avec beaucoup de fumée noire car beaucoup de moquette a brûlé, dans un lieu finalement assez confiné.”

    Cela va encore alourdir la facture de l’immense chantier de réhabilitation de la maison ronde ?

    “Forcément, on perd du temps, le chantier est arrêté. Et le temps, c’est de l’argent.”

    http://www.ozap.com/actu/mathieu-gallet-radio-france-le-service-public-ne-peut-pas-se-priver-d-un-media-global-d-info-en-continu/458463

  • L’incendie de Radio France, ce sont encore les pompiers de Paris qui le filment le mieux (de l’intérieur).

Répondre à Sylvain Ernault Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retour
en
Haut
Retour
à
l'Accueil