Le Son des Chefs : « Il faut savoir faire le tri »

Le Son des Chefs - Image titre - La Déviation

Interview – « La Déviation » se réjouit d’accueillir dans son cercle d’amis « Le Son des Chefs ». Son équipe crée des playlists musicales depuis un peu plus d’un an. Elle nous en a d’ailleurs dédiée une, à écouter dans notre colonne de droite (pour la version web de notre site), ou ici.

On pensait d’instinct qu’ils avaient choisi ce nom en référence aux toqués qui concoctent des menus pour les gastronomes. Vérification.

Quel est votre parcours à chacun, chers passionnés de musique ?*

Nous sommes trois à nous occuper du site quotidiennement. Gaspard est dans une école spécialisée dans le web et féru de musique électronique en tout genre depuis le jour où il a entendu l’instrumental de Fruit de la Passion de Frankie Vincent. Il est donc aussi “playlisteur”.

AMERICAN WAY OF LIFE
Pour corser l’exercice et débuter cette série d’interviews de nos partenaires, nous avons demandé à l’équipe du « Son des Chefs » d’illustrer elle-même cet article. Le thème était “Americain way of life”, le « Son des Chefs » utilisant déjà beaucoup de références aux Etats-Unis. La bibliothèques disponible se limitait aux images répondant à ce mot clé sur Flickr.

Eliette, notre community manager est en école de commerce et passe plus de temps à chiner les mecs sur notre page qu’à faire des posts.

Et Toscan qui lui est en école d’ingé est plus branché hip-hop, trip-hop. De son coté, il a plongé dans ce monde depuis les premières punchlines de K-Maro !

Et évidement, il y a une bonne équipe de “playlisteurs” qui nous permet d’être toujours pointus et d’avoir une grande diversité dans nos playlists !

On se doit de les citer parce qu’ils font du bon taff. Guillaume alias Uncle Bubs, la rumeur dit qu’il a inspiré les premiers riff de notre Johnny national , Geoffroy gère la partie Funk, enfin, Romain et Simon les chercheurs fous, s’occupent eux spécifiquement de la partie techno et deep-house.

Recevoir la compo perso d’un parfait inconnu et s’apercevoir que celle ci est grandiose fait partie de nos meilleurs moments.

Quelles étaient vos motivations pour vous lancer dans ce projet ? Pourquoi avoir choisi un cube photo comme symbole du site ?

Cela faisait quelque temps qu’on “checkait” régulièrement les sites de musique, autour de nous on sentait une envie de faire partager du son dans des styles différents. On a la chance d’avoir la compétence nécessaire pour créer un site du coup on s’est dit que c’était l’occasion d’en profiter.

On a commencé à essayer de voir ce qu’il était possible de faire en apportant un nouveau regard sur la manière dont on nous fait écouter de la musique sur internet et de se différencier de ce qui existe déjà. Cela nous intéressait de vouloir mettre en avant des morceaux, non pas détachés de tout contexte, mais intégrés dans un ensemble plus important mais cohérent.

Nos critères étaient d’avoir un style épuré et d’avoir une navigation originale. On s’est pas mal creusé la tête mais le cube s’est rapidement imposé comme une évidence.

Etienne Le Mellec - Infini - La Cluza alpes françaises - Flick - La Déviation

Infini, Etienne Le Mellec, (licence BY-NC-SA) disponible sur Flickr.

Comment réalisez-vous votre veille pour découvrir des artistes ?

Nous avons chacun nos méthodes, Youtube, Soundcloud… Chaque plateforme à ses styles de prédilection, nous jonglons entre eux. On essaye de rassembler le maximum de gens qui sont sur la même longueur d’onde que nous afin de créer une vraie communauté de passionnés.

Recevoir la compo perso d’un parfait inconnu et s’apercevoir que celle ci est grandiose fait partie de nos meilleurs moments. Ainsi, si toi aussi, aimable lecteur que tu es, tu veux nous envoyer du son n’hésite pas à le faire via notre page Facebook ou via notre adresse mail ! Qu’il s’agisse de tes compos ou non.

Quand vous sortez pour écouter de la musique en live, vous êtes plutôt bar lounge, festival boueux, boîte de nuit industrielle, catacombes, MJC… des exemples de lieux fréquentés ?

Le choix est cornélien entre festival boueux et boîtes de nuit, c’est dur de choisir. Disons que nous allons là ou les artistes nous emmènent. Parfois il s’agit de la Machine du Moulin Rouge, La Bellevilloise, Le Trabendo, Le Cabaret Sauvage et de temps en temps des grosses salles de concert telles que l’Olympia. Toute l’équipe habite à Paris.

Et évidement l’été, dès qu’on à l’occasion, on s’évade dans les festivals français ou internationaux !

Avez-vous un groupe islandais favori ?

On a lu dans le Islande Magazine qu’un gosse de 5 ans jouait de la guitare avec ses orteils. Il s’appelle Iergzetkgnre.

Alors voila, c’est dit, on sait déjà pour qui on votera à l’Eurovision 2022.

Karl-Ludwig Poggemann - dazzled maniac Jim Morrison drowns out the haunting whimper of a coyote dying on the road by his dreadful death-scream into the abyssal sun - Flickr - La Déviation

Dazzled maniac Jim Morrison drowns out the haunting whimper of a coyote dying on the road by his dreadful death-scream into the abyssal sun … HWY 01:23:47, Karl-Ludwig Poggemann, (licence CC-BY) disponibles sur Flickr.

Il paraît qu’un jukebox est en préparation. C’était mieux dans les années 1960 ?

Et oui, du neuf arrive, une application mobile est aussi en préparation ! Faut avouer qu’on aimerait tous qu’il y ait encore un bon jukebox dans les bars avec un bon vinyle d’Hendrix prêt à être lancé histoire de pouvoir clouer le bec au pauvre barman qui vient de lancer le double album de Beyoncé. Donc nous, on a décidé de faire notre jukebox, avec notre son. Comme ça le débat est clos !

Une manière plus intuitive de sélectionner les playlists qui vous correspondent le mieux en quelques clics.

“Le Son des Chefs”, c’est parce que vous êtes bons derrière les fourneaux ?

Strictement aucun rapport, ce nom est venu a la base d’un tic de langage que nous avions entre nous. (Tic douteux, je vous l’accorde.)

Quelle est la place des médias musicaux alternatifs sur le net ?

En ce moment c’est un peu dur de s’y retrouver. Avec la montée en puissance de l’electro et l’éclosion de notre chère génération ‘internet’, le nombre de site musicaux à considérablement augmenté ! Du coup il faut savoir faire le tri ! Mais clairement, quand on cherche un petit peu on tombe sur des sites spécialisés et pointus.

C’est là ou nous nous devons de présenter un contenu et une navigation différente des autres. Il n’y a pas de guerre entre nous (enfin de notre côté en tout cas), mais chacun cherche un peu à tirer son bout de couette.

Ce site ne sera jamais rentable. Ce qu’on veut, c’est diffuser du son.

Les radios musicales craignent la concurrence des plateformes de musique qui diffusent en flux (en streaming). En ajoutant l’expertise humaine qui manque aux algorithmes, vous allez tuer (encore) la radio FM (star) ?

On ne se met clairement pas dans le même panier que les plateformes musicales. Les internautes qui apprécient nos playlists auront généralement du mal à être satisfaits par les programmations musicales actuelles des radio françaises (excepté certaines radio associatives qui font du bon boulot !).

Mise a part notre indépendance musicales et le ‘libre service’ nous n’avons pas beaucoup d’avantages par rapport aux radios, si ce n’est que leurs systèmes de diffusion est peut-être moins apprécié de notre génération.

Retro / Music / Wood

Avez-vous l’ambition de faire du biz avec votre site ? De vendre vos prestations à des tiers ? De proposer des abonnements, etc. ?

De notre coté, on fait ça à la cool, on veut faire un truc sérieux mais ne surtout pas rentrer l’idée de se faire de l’argent. Donc tout ce qui est “rentablité du site”, “pub”, on est très clair la dessus, ce site ne sera jamais rentable. Ce qu’on veut, c’est diffuser du son.

* Les questions comme les réponses, transmises par courriel, ont été écrites et validées à plusieurs mains.

Rédaction | 11 article(s) publié(s)

Fondée par des amis journalistes formés à l'IUT de Lannion, rejointe par des rédacteurs tout aussi passionnés et désintéressés, la rédaction de La Déviation est multiple et en perpétuelle évolution.


Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retour
en
Haut
Retour
à
l'Accueil