Trois jours de concerts à la Fête de l’Huma

fete-humainite-2013-la-deviation

L’Humanité vit des heures sombres. Le journal de Jean Jaurès tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme.  Une “souscription d’urgence” est en cours pour éviter la disparition du titre, qui semble pourtant inéluctable, au vu du déclin inexorable des ventes. Dans ce contexte, la Fête de l’Huma représente, comme chaque année, une bouée de sauvetage provisoire.

La courbe des entrées semble suivre une pente inverse de celle des ventes. 650.000 personnes se sont rendues à La Courneuve l’an passé. Au-delà de la musique, la Fête de l’Huma c’est aussi le plus grand barnum de France, avec des centaines de stands qui abritent autant de comptoirs, de petites scènes et de tables rondes pour refaire le monde.

La programmation

-M-, Archive, Jamel Debbouze, Asaf Avidan, Zebda, Tryo, Féfé, Jamel Comedy Club, Empire Dust, Sanseverino, Staff Benda Bilili, Hk et les Saltimbanks, Demi-mondaine, Rocé, La Jarry, Erik Marchand, Orchestre national de France, Orchestre symphonique Divertimento

Giédré et Flavia Coelho sont annoncés par Le Parisien.

Des noms sont susceptibles d’être ajoutés.

On se souvient de l’édition 2012

Sylvain Ernault | 99 article(s) publié(s)

Journaliste diplômé de l'IUT de Lannion. Amateur de thé vert à la menthe, d'escargots farcis et de fromages des Pyrénées. Sur La Déviation, j'écris sur la politique, les festivals bretons, les médias, le football, le cinéma et les bouquins... surtout si ils parlent eux-mêmes de politique, festivals bretons, médias, football ou de cinéma.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Retour
en
Haut
Retour
à
l'Accueil