Sotchi ou Sochi : France TV choisit l’anglicisme

Logo Sotchi.ru 2014 - La Déviation

Billet d’humeur – Le choix de France Télévisions de privilégier la version anglophone du nom de la ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver m’horripile. C’est sûrement mon côté conservateur, mais j’aime la langue française, la francophonie et ceux qui la défendent avec autant d’ardeur que nos cousins québécois. 

C’est au détour d’une visite sur le site de Télé Loisirs – tout arrive – que j’ai appris la nouvelle : France Télévision préférera dans ses incrustations à l’antenne la transcription anglaise “Sochi” au terme français Sotchi, pourtant couramment employé dans la presse jusqu’à maintenant.

La bande annonce l’indique clairement.

 Ce choix, qui va à l’encontre de la logique, risque d’influencer négativement les usages.

Certes, le mot Sochi figurera sur toutes les banderoles disposées le long des sites olympiques, mais le diffuseur français ne s’est pas toujours rangé du côté des organisateurs. En 2012, les chaînes publiques écrivaient Londres et non London, en 2006 Turin et non Torinoen 2004 Athènes et non Athens.

France 2 ils sont beaux mes JO - Capture d'écran de Télérama - La DéviationPourquoi écrire Sochi alors qu’une transcription phonétique française du mot russe Сочи (en cyrillique) existe et prend naturellement un “t” ? (explication de la norme sur le blog Carnet du linguiste)

L’anglais a-t-il besoin d’être mis sur un piédestal par le service public français lorsque la publicité s’en charge déjà et que de nouveaux médias destinés au public français se nomment Slate, Huffington Post ou Buzzfeed ?

Et tiens, qu’en pense le CSA, qui impose un quota de 40 % de chanson en langue française sur les ondes FM ?

Français Langue Jeux Olympiques - La Déviation

Le français est la langue officielle des Jeux Olympiques, selon la charte du CIO en vigueur au 9 septembre 2013.

La décision est d’autant plus injustifiable que le français côtoie l’anglais comme langue officielle du Comité international olympique, avec même une légère nuance en sa faveur.

Rappelons-nous que le premier congrès olympique s’est tenu en 1894 à la Sorbonne, à l’initiative du baron Pierre de Coubertin.

La navrante décision de France TV (prononcer “tivi”) qualifiera un déjà triste événement, pourri par la corruption et le nationalisme. Le plus grave étant bien entendu de servir la soupe au dictateur Vladimir Poutine pendant quinze jours en souscrivant à son plan de communication.

Capture d'écran France TV Sport Sotchi Sochi - La Déviation

Notons que le web de France TV fait de la résistance.

Si un boycott médiatique des Jeux Olympiques demeure utopique, faisons en sorte, en tant que journalistes ou public, de faire au moins respecter la langue française.

Imposons-nous le “T” avant que de prendre le tea. Ainsi éviterons-nous peut-être que le cas du Quatar devenu Qatar se reproduise.

Sylvain Ernault | 109 article(s) publié(s)

Journaliste professionnel établi à Lannion. Amateur de thé vert à la menthe, d'escargots farcis et de fromages des Pyrénées. Sur La Déviation, j'écris sur la politique, les festivals bretons, les médias, le football, le cinéma et les bouquins... surtout si ils parlent eux-mêmes de politique, festivals bretons, médias, football ou de cinéma.


8 commentaires pour l'article “Sotchi ou Sochi : France TV choisit l’anglicisme

  • D’accord qu’on dise Sochi au lieu de Sotchi à condition que les journalistes écrivent Putin au lieu de Poutine !

  • Radio Canada justifie l’usage de l’anglicisme par une injonction du CIO, mais dans ce cas-là le CIO trahit sa charte et les médias, qui le financent, n’ont aucun courage pour le défier.

  • France 2 semble changer son fusil d’épaule et adopte la bonne orthographe pour Sotchi.

  • Bonjour Sylvain,
    Sotchi de n’importe quelle façon il sera prononcé ne cachera pas les désastres que tu dénonces. Si passée cette mascarade mondiale tu pouvais au titre de la prononciation commencer une croisade à l’encontre de Radio France qui à chaque fois qu’elle le peut s’efforce d’écorcher et mal prononcer les noms bretons. la palme revenant à F. Culture. M. Le Bras (qui devrait se prononcer Le Brasse) et tant de noms de communes dont tout le monde se fout. Par contre bien prononcer l’allemand, l’italien, l’espagnol F.C. excelle. Mais qui ça intéresse ? Merci d’avance…

    • Je serais bien incapable de faire des remarques sur la prononciation du breton, ne connaissant pas les codes de cette langue. Je prononce les noms par imitation, mais je me trompe moi aussi.

      Par exemple, sais-tu comment on prononce Mantallot ? Je me trompais encore il y a peu.

      Je comprends bien que c’est irritant, mais dans chaque radio locale dans laquelle je suis passé, j’ai trouvé des journalistes – jeunes et moins jeunes – qui prenaient garde de bien prononcer les noms des villages.

  • Sous un titre bien trouvé, “la valse des T aux jeux d’hiver”, Frédérique Harrus, journaliste du site Geopolis, qui fait partie de France TV, explique que le choix d’écrire Sochi plutôt que Sochi est un choix mercantile :

    “plus loin du purisme linguistique, commencent à poindre des choix plus bassement mercantiles. La force d’un papier internet est son référencement”

    Mouais, il y a naturellement plus de résultats pour Sochi vu que l’anglais domine sur le web, mais le public des sites de France TV étant francophone, il n’y a aucun intérêt à s’adapter à cette forme.

    Argument refusé.

    http://geopolis.francetvinfo.fr/a-lheure-du-t-sotchi-ou-sochi-29983

  • Qu’importe la prononciation puisqu’il s’agit de jeux bien sécurisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *