200502 - Cartes du déconfinement des 30 avril et 2 mai by Gouvernement - La Déviation

Carte de France du déconfinement : un peu plus d’amateurisme pseudo-scientifique

Le 11 mai, le gouvernement prévoit de déconfiner partiellement le pays, avec d’une part des règles qui s’appliqueront partout comme l’interdiction de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, et d’autre part des règles qui varieront selon le département, notamment la réouverture des écoles dont nous évaluions le rapport bénéfice risque dans notre précédent numéro.

Une carte du déconfinement est donc élaborée, à la manière des alertes météo. Elle peut changer quotidiennement jusqu’au 7 mai, date à laquelle elle sera fixée pour la semaine du 11 mai, avant d’être ensuite mise à jour une fois par semaine. Promesse de confusion et d’anxiété pour les habitant·es et garantie d’occuper l’agenda médiatique pour les autres. Les rédactions apprécient ces documents prêts à mâcher, à partir desquels leurs polémistes maison peuvent deviser des heures durant. Le gouvernement escomptait afficher son volontarisme, mais s’est pris les pieds dans le tapis.

La première polémique n’a en effet pas tardé. Les agences régionales de santé (ARS) de Corse et du Centre reconnaissent que des départements ont été inclus à tort dans les zones rouges dès la première livraison de la carte. Or, cela signifie pour un territoire que les libertés y seront plus sévèrement limitées.

Cela concerne notamment la Haute-Corse, le Lot (à peine 16 mort·es du Covid, une personne en réanimation) et le Cher (129 mort·es, trois personnes en réanimation). Le critère retenu est en effet le ratio entre le nombre de personnes dépistées et le nombre de venues aux urgences.

Or, ce critère est sans doute influencé tout autant par la propagation de l’épidémie que par la propension des gens à venir aux urgences pour des symptômes mineurs (et donc notamment de la disponibilité des médecins traitants, de l’angoisse générée par l’épidémie…), de la politique de l’hôpital concernant les tests de dépistages, mais aussi du nombre de personnes ayant d’autres affections…

Depuis ces critiques, la carte a été rectifiée, mais le mal est fait. C’est une nouvelle preuve d’amateurisme !

Les Confiné·es | 125 article(s) publié(s)

La Gazette des confiné·es est un collectif ouvert d'ami·es basé·es entre autres à Nantes, Tours et Paris qui souhaitent mutualiser la prise d'informations portant sur la crise du Covid-19 sur internet afin de ne pas rester chacun·e de son côté isolé·e face aux écrans et de nous libérer du temps pour faire et penser à autre chose. La gazette paraît sur La Déviation et le réseau Mutu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *