Sept conseils pour corser le travail des services de renseignement

Une mise sur écoute est vite arrivée, comme le montre l’enquête de Mediapart et Reporterre sur les moyens gigantesques mobilisés par l’Etat pour protéger le projet Cigeo des antinucléaires, à Bure. Que vous soyez militant·e, journaliste ou simplement sensible à la protection des données, voici quelques conseils que vous pourrez consolider par une visite sur le site du Réseau d’autodéfense juridique collective.

Enlevez les batteries des téléphones portables (ou encore mieux, ne les prenez pas et ne les éteignez pas pour éviter de changer votre profil de connexion).

Effacez vos textos (une garde à vue est si vite arrivée…), voire emmenez un téléphone que vous n’utilisez que pour ça, avec seulement les numéros dont vous avez besoin.

Faîtes gaffe à ce que vous dîtes au téléphone. À partir du 11 mai, si vous pouvez vous voir en vrai, mieux vaut dire les choses en face à face et ne prenez pas vos téléphones en sortant si cela est possible.

Si vous voulez vous organiser en ligne, on vous encourage à consulter ces pratiques de base comme le recommande un article de l’Atelier – médias libres :

Utilisez une messagerie sécurisée (Riseup, Protonmail etc.) et apprenez à crypter vos mèls. Évitez de donner des infos sensibles via Facebook (voir notamment la brochure Face à Facebook), Gmail ou autre…

Pour les recherches « à risque » sur le web, utilisez Tor, qui garantit votre anonymat.

Chiffrez vos données sensibles sur votre ordinateur.

Installez Linux sur votre PC. Les dernières versions de Windows sont pleines de failles bien pratiques pour l’espionnage… Même si vous utilisez quelques astuces pour vous en prémunir, il est vraisemblable que des infos partent quand même sur leurs serveurs…. Vous pouvez aussi utiliser une session temporaire comme Tails.

Les Confiné·es | 125 article(s) publié(s)

La Gazette des confiné·es est un collectif ouvert d'ami·es basé·es entre autres à Nantes, Tours et Paris qui souhaitent mutualiser la prise d'informations portant sur la crise du Covid-19 sur internet afin de ne pas rester chacun·e de son côté isolé·e face aux écrans et de nous libérer du temps pour faire et penser à autre chose. La gazette paraît sur La Déviation et le réseau Mutu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *