200512 - Please Slow Down by John Reynolds CC BY-NC-ND 2.0 - La Déviation

Le pays déconfine, « La Gazette des confiné·es » décélère

Avec le déconfinement, certain·es membres de la Gazette vont sortir plus souvent sur le terrain pour lutter, gagner leur croûte ou voir leurs proches. Nous aurons donc moins de temps pour nous renseigner et pour écrire. Nous avons donc décidé de ralentir le rythme de la publication, mais rassurez-vous : il y aura bien une Gazette des confiné·es #15 !

Nous avons profité de ce moment particulier pour tirer un bilan collectif de notre expérience d’écriture de ces quatorze numéros, à mi-chemin entre la revue de presse et la chronique du confinement. Nous vous partageons quelques réflexions que nous nous sommes faites.

Nous nous connaissions avant de commencer la Gazette, à des degrés divers, et cette réflexion et écriture collective a renforcé ces liens, de même qu’elle a en créés dans notre décision de faire collectif.

L’espace de discussion créé par la Gazette a été réconfortant pendant cette période (nous étions toustes confiné·es à distance les un·es des autres) et nous a permis des réflexions communes, partant de l’écriture de la Gazette et au-delà.

Écrire sur l’actualité permet de désamorcer le côté anxiogène de celle-ci et de gagner en sérénité.

Nous avons appris de nombreuses choses sur le « travail journalistique » : recherche d’illustrations, d’informations et de sources.

Nous avons gagné en confiance sur notre capacité à produire des textes et à les diffuser, en particulier sur le réseau Mutu.

Nous avons réalisé un travail de structuration pour faire la Gazette (organisation de l’écriture, de la relecture, etc) et c’est donc bien plus qu’un assemblage de brèves : c’est un apport dans une logique d’autonomisation, individuelle et collective.

Nous sommes plutôt content·es de nos quatorze Gazettes et nous espérons qu’elles vous ont plu à vous, nos lecteur·ices.

À bientôt !

Les Confiné·es | 125 article(s) publié(s)

La Gazette des confiné·es est un collectif ouvert d'ami·es basé·es entre autres à Nantes, Tours et Paris qui souhaitent mutualiser la prise d'informations portant sur la crise du Covid-19 sur internet afin de ne pas rester chacun·e de son côté isolé·e face aux écrans et de nous libérer du temps pour faire et penser à autre chose. La gazette paraît sur La Déviation et le réseau Mutu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *